Les folies d'Hidalgo !

Publié le 5 Mars 2020

Lors du débat réunissant mercredi soir les candidates et candidats pour Paris, les folies du programme d’Hidalgo sont clairement apparues :

1 – Hidalgo veut lancer un programme tout vélo en retirant à Paris 60000 places de parking pour les voitures. Certes il faut réduire la voiture à Paris, mais les mesures excessives, non programmées, habituelles de la gestion d’Hidalgo, provoquent un accroissement des bouchons à Paris dont souffrent tous les habitants qu’ils soient à pied, en vélo ou en voiture.

2 – Hidalgo veut interdire les voitures dans le centre de Paris autour de l’Hôtel de ville. Certes l’air sera plus respirable dans cette zone, mais cela entraînera un déplacement du trafic dans les autres arrondissements rendant les déplacements encore plus difficiles pour les habitants avec plus de pollutions.

3 – Hidalgo est venue en métro au débat télévisé, mais bafouillant d’elle-même sur les lignes utilisées et ne sachant pas dans quelle station elle est descendue, on voit nettement qu’il s’agit d’une triste opération de communication. C’est pourtant le problème n°1,  Hidalgo dans sa folie du tout vélo est complètement en décalage avec la vie réelle. Il serait en effet d’abord essentiel de répondre aux besoins de transports en commun.

4 – Hidalgo est mal à l’aise sur la politique de propreté à Paris. Elle reconnaît son échec avec une ville plus sale, mais on ne voit pas réellement comment elle pourrait améliorer la situation. A vouloir tout centraliser et privatiser de plus en plus, Hidalgo est en fait incapable de répondre à une préoccupation majeure des habitants.  

5 – Hidalgo peine à  définir sa politique pour le logement à Paris … on se perd dans ses explications. Il faudrait construire plus, mais en même temps on lui reproche d’avoir beaucoup trop bétonné la ville. Il faudrait donc construire sans construire ! On ne sait plus. En somme, elle veut construire des logements pour les classes moyennes à un prix attractif mais sans construire davantage ! Allez comprendre …

6 – Après avoir fait exploser la dette à Paris, alors qu’elle gère une des villes les plus riches de France, Hidalgo considère que cette dette n’est pas un problème, elle propose même de l’accroître encore ! C’est certain que cela n’est pas un problème pour la maire sortante, car ce seront les générations futures qui paieront et ses successeurs qui devront régler le problème.

Au final, le débat entre les candidates et les candidats a surtout révélé mercredi soir les incohérences du programme Hidalgo. Une folie des grandeurs qui pourrait revenir très cher pour l'avenir de la Capitale. 

Philippe Allard

Rédigé par Philippe Allard

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article